Rendre son logement accessible

Vous avez le projet d’améliorer l’accessibilité de votre logement ? Certains travaux d’aménagement permettent aux personnes à mobilité réduite ou malvoyantes de leur offrir une pleine autonomie concernant : La liberté des déplacements L'utilisation d'outils et d'équipements L'intégration à la vie sociale. Tableau 2 – Aménager la cuisine Vous pouvez aménager la cuisine en installant : Un évier suspendu large et peu profond pour passer les jambes dessous Une motorisation du plan de travail pour moduler la hauteur Des éclairages LEDs à allumage sensitif Des appareils électroménagers à la hauteur et aux dimensions adaptées. Tableau 3 – Aménager la salle de bain & WC Pour aménager la salle de bain et les WC, installez : Une douche à l’italienne d’au moins 0,80 × 1,30 mètre, avec siège de douche et barres de d’appui Un pommeau de douche possédant un coupe eau Un WC surélevé et équipé d’une douchette lavante. Tableau 4 - Faciliter les accès et déplacements Pour faciliter les accès et déplacements, prévoyez : Des espaces de dégagement pour un fauteuil roulant. Des portes avec ouverture par l’intérieur et d’une largeur de plus de 80 cm. Des rampes d’accès d’une pente inférieure ou égales à 5% Un monte-escalier ou un ascenseur Des barres d’appui antidérapantes et vissées solidement. Tableau 5 - Financer vos travaux Comment financer vos travaux ? D’abord, réalisez un diagnostic d’accessibilité du logement par un professionnel agréé. La reconnaissance du handicap permet d’obtenir des aides comme : - L’Allocation adulte handicapé (AAH), - La prestation de compensation du handicap (PCH), - Les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), Renseignez-vous auprès de la CAF et de la Maison départementale des handicapés (MDPH). Dézoom L’aménagement du domicile pour une personne handicapée nécessite souvent des travaux. Pour en savoir plus sur l’accessibilité de votre logement, retrouvez toutes les infos sur Ooreka.fr