Installer un récupérateur d'eau de pluie

Vous avez le projet d’installer un récupérateur d’eau de pluie ? Avant tout, posez-vous les bonnes questions : Quel usage ? Le jardin ou la maison ? Quel besoin en eau ? Quotidiennement ou ponctuellement ? Tableau 2 – Types Il existe 2 types d’installation : Une cuve hors sol : économique, simple à installer, idéale pour l’extérieur. Une cuve enterrée : installée par un professionnel et pour de l’eau toute l’année. Idéale pour la maison : lavage du sol, chasse d’eau. Pour les matériaux, choisissez une cuve : Une cuve hors sol en PVC pour son coût réduit et pour de l’eau saine. Une cuve enterrée en béton pour une eau de qualité ou en polyéthylène pour sa facilité d’installation. Tableau 3 – A quoi penser d’autre ? À quoi penser d’autre ? À l’emplacement : proche des gouttières et accessible. A un système de filtration et une pompe. Au volume de la cuve adaptée à la pluviométrie locale, à la surface du toit et à vos besoins. Par exemple, pour arroser une surface de 100 m², prenez une cuve de 1500 litres. Tableau 4 - Combien ça coûte ? Combien ça coûte ? Comptez : Pour une cuve en polyéthylène hors sol : de 50 à 300 euros. Pour une citerne souple en PVC : de 150 à 3000 euros. Le prix varie selon le volume et l’équipement. Tableau 5 – installation enterrée Pour une installation enterrée, passez par un professionnel. Cela offre plusieurs avantages : - Un travail de qualité - Une TVA réduite - Une garantie sur l’installation Comptez environ 5000 euros selon le matériau et l’équipement. Dezoom Le récupérateur d’eau de pluie est un bon moyen de faire des économies à long-terme. Pour en savoir plus sur les récupérateurs d’eau de pluie, retrouvez toutes les infos sur ooreka.fr