Améliorer son isolation phonique

Vous avez le projet de réaliser l’isolation phonique de votre habitation ? Avant tout, posez-vous les bonnes questions : D’où provient le bruit ? De l’intérieur ou de l’extérieur ? Des murs, un plafond, un sol, des portes ou des fenêtres ? Tableau 2 - Matériaux Concernant les matériaux : Pour des murs, un plafond ou un sol, intégrez des panneaux de la laine de roche ou en fibre de bois entre 2 parois pour un mur, en faux-plafond ou en sous-couche au sol. Pour les fenêtres, installez au minium un double-vitrage. Pour les portes, mettez des joints ou un bloc-porte acoustique. Tableau 3 – A quoi penser d’autre ? A quoi penser d’autre ? Identifiez l’origine des bruits et évaluez leur niveau sonore. Un niveau de confort acoustique d’un logement est de 35 dB. Pensez aux aides financières pour vos travaux d’isolation : crédit d’impôt, l’ANAH, Eco-PTZ. Tableau 4 – Combien ça coûte ? Maintenant combien ça coûte ? Comptez : Pour un isolant environ 15 euros/m². Pour un double-vitrage environ 200 euros. Et pour une porte isolante entre 300 et 600 euros. Le prix varie selon votre habitation, la qualité des matériaux, du niveau d’isolation phonique recherché. Tableau 5 - Installation Si vous n’êtes pas bricoleur, pour votre isolation, faire appel à un professionnel offre plusieurs avantages : Un travail de qualité et de plus de confort Une TVA réduite Une garantie sur l’installation et le matériel Avec fournitures incluses, comptez : 30 euros/m² pour un isolant 200 euros/m² pour un double-vitrage 600 euros pour une porte isolante. Dézoom Pour une isolation phonique adaptée à vos besoins, identifiez l’origine des bruits et passez par un professionnel ! Pour en savoir plus sur l’isolation phonique, retrouvez toutes les infos sur ooreka.fr.