Installer un poêle

Vous avez le projet d’installer un poêle ? Avant tout, posez-vous les bonnes questions : En chauffage principal, ou d’appoint ? Pour quelle surface ? Avec ou sans conduit d’évacuation ? Tableau 2 – Types Il en existe différents types. Privilégiez le poêle à bois : À rayonnement, la chaleur s’accumule autour du poêle Ou à convection, l’air circule pour une chaleur uniforme. Avec des bûches ou des granulés, il offre d’excellentes performances et nécessite un conduit d’évacuation. Idéal pour un comme chauffage principal. Optez pour ceux à l’éthanol ou électriques, faciles à installer et sans raccordement, pour un usage d’appoint Pour Concernant les matériaux, la fonte et l’acier ont la meilleure inertie pour restituer la chaleur. Tableau 3 – A quoi penser d’autre ? A quoi pensez d’autre ? A l’emplacement du poêle : à 30 à 45 cm du mur. Au rendement, c’est le rapport entre la chaleur produite et l’énergie consommée. Un rendement de 85% est excellent. Aux normes du conduit d’évacuation. Par exemple, il doit dépasser d’au moins 40 cm le sommet du toit. Au ramonage obligatoire par un professionnel 1 à 2 fois par an. Tableau 4 – Prix Maintenant combien ça coûte ? Comptez pour un poêle : - A bois entre 400 et 5000 euros. - A l’éthanol entre 500 et 2500 euros - Électrique entre 100 et 500 euros. Le prix varie selon le type, le rendement et la puissance. Tableau 5 – Installation Pour votre installation, passer par un professionnel offre plusieurs avantages : Un travail de qualité Une TVA réduite Une garantie sur l’installation Pour la pose, comptez de 500 à plus de 2 000 euros. Dézoom Un poêle est une solution de chauffage économique et écologique qui s’adapte à vos besoins. Pour en savoir plus sur l’installation d’un poêle, retrouvez toutes les infos sur Ooreka.fr