Ganglions lymphatiques : symptômes, causes, conseils

Les ganglions lymphatiques sont des petites masses en forme de haricot qui : Transportent la lymphe Participent au système de défense de l'organisme Et abritent des globules blancs et les lymphocytes B et T Mais ce que l'on appelle couramment « un ganglion» est en fait une augmentation anormale du volume d'un ganglion. Tableau 2 – Où ? Où trouve-t-on les ganglions ? Sur le cou Sous les aisselles A l’aine Au niveau de l’oreille Tableau 3 – Symptôme Les symptômes d’un ganglion sont l’apparition d’une petite boule d’une taille anormale qui peut atteindre 1 à 1,5 cm au lieu de 1 à 15 mm. Dans la plupart des cas, le ganglion disparaît tout seul et il ne s'agit que d'une inflammation bénigne. Tableau 4 – Causes Les causes de son « apparition » peuvent être nombreuses. Les ganglions au cou peuvent être le signe : D’une infection ORL Les ganglions sous l'aisselle peuvent provenir : D'une angine. D’une mononucléose infectieuse Dans certains cas plus graves, d'un cancer du sein par exemple. Les ganglions à l’aine peuvent provenir de : plaies, piqûres de vaccin, Mais également d’une MST ou d’un cancer Le gonflement d'un ganglion au niveau de l'oreille peut être le signe : D'une inflammation bénigne Ou de troubles plus graves comme une leucémie. Tableau 5 – Diagnostic Pour diagnostiquer l'origine de cette apparition, le médecin procède à un examen pour déterminer : La taille du ganglion ; Sa consistance ; Si le ganglion est inquiétant, le médecin pourra demander des examens plus poussés comme : Une prise de sang ; Une mammographie ; xx Dézoom En cas d'agression par des microbes, le volume des ganglions lymphatiques s'accroît pour nous protéger. Il faut alors consulter rapidement son médecin. Pour en savoir plus sur les ganglions lymphatiques, retrouvez toutes les infos sur Ooreka.fr