Le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source, c’est quoi ? Aujourd’hui, vous payez votre impôt sur vos revenus de l’année précédente. Votre impôt 2018 est basé sur vos revenus 2017, par exemple. Il y a donc un an de décalage. A partir de janvier 2019, chaque mois, vous le paierez obligatoirement sur : - Votre salaire si vous êtes salarié, - Votre pension si vous êtes retraité, - Votre allocation chômage si vous êtes demandeur d’emploi. C’est votre employeur, votre caisse de retraite ou Pôle Emploi qui le verse directement à l’administration fiscale. Tableau 2 – Comment ça marche ? Comment ça marche ? L’administration fiscale calcule un taux de prélèvement pour 2019 sur la base de votre déclaration de revenus 2017. C’est un taux personnalisé calculé sur les revenus du foyer : salaires, pensions alimentaires, revenus fonciers, etc. Tableau 3 – Taux neutre / Taux individualisé En option, vous pouvez demander : - Un taux neutre, uniquement basé sur vos salaires, si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux personnalisé, - Et/ou un taux individualisé, s’il y a une différence importante de revenus dans votre couple. Le montant prélevé s’adapte à chacun des salaires. Tableau 4 – Changement de situation En cas de changement de situation pendant l’année en cours (comme une naissance, un mariage ou une perte d’emploi), signalez-le à l’administration fiscale pour actualiser immédiatement votre taux à la baisse. Tableau 5 – Mai 2019 En Mai 2019, vous effectuerez une déclaration de revenus 2018. Seuls les revenus exceptionnels 2018 seront taxés, comme les indemnités de licenciement ou de départ à la retraite. Dézoom Le prélèvement à la source entre en vigueur en janvier 2019. L’impôt sera directement prélevé sur votre salaire et s’adaptera plus rapidement à votre situation. Pour en savoir plus sur le prélèvement à la source, retrouvez toutes les infos sur ooreka.fr.