Améliorer son isolation thermique

Vous avez le projet d’améliorer votre isolation thermique ? Avant tout, procédez à un bilan thermique pour savoir par où s’échappe la chaleur. Généralement, les pertes proviennent à : 30% par le toit, 25% par les murs, 10-15% par les fenêtres, 7-10% par les sols. Tableau 2 - Matériaux Choisissez ensuite les matériaux selon leurs performances thermiques, le type de pose (sur ossature, en faux-plafond), et leur durabilité. Pour un mur, un sol ou une toiture, optez pour des isolants : Minéraux, comme la laine de roche Naturels, comme le liège Synthétiques, comme le polystyrène expansé Ou nouvelle génération types aérogels Pour les fenêtres : installez du triple vitrage. Pour une porte : ajoutez des joints ou idéalement un bloc-porte isolant. Tableau 3 – A quoi penser d’autre ? A quoi penser d’autre ? A l’isolation par l’extérieur consistant à intégrer l’isolant entre la structure et la couverture de finition (bardage, tuiles,). Aux aides financières pour votre isolation comme l’aide ANAH, l’Eco-PTZ ou les crédits d’impôts. Tableau 4 – Combien ça coûte ? Maintenant, combien ça coûte ? Comptez : Pour un isolant : entre 5 et 15 euros/m². Pour une fenêtre triple-vitrage, entre 100 et 350 euros/m². Pour une porte isolante, au minimum 300 euros. Le prix varie selon les matériaux et la qualité d’isolation recherchée. Tableau 5 - Professionnel Si vous n’êtes pas bricoleur, faire appel à un professionnel offre plusieurs avantages : Un travail de qualité Une TVA réduite Une garantie sur l’installation Fournitures incluses, comptez : 30 euros/m² pour un isolant 500 euros environ pour une fenêtre triple-vitrage. 400 euros minimum pour un bloc-porte isolant. Dézoom Faites des économies et augmentez la valeur de votre habitation avec une bonne isolation thermique. Pour en savoir plus sur l’isolation thermique, retrouvez toutes les infos sur ooreka.fr.