Acheter et vendre en viager

Le viager est un type de vente immobilière où l’acheteur devient propriétaire en contrepartie du versement d’une rente jusqu’au décès du vendeur, et généralement d’un bouquet, somme à payer au moment de la vente. Il existe 2 types : - Le viager occupé : le vendeur continue d’occuper le logement jusqu’à son décès. - Le viager libre : l’acheteur peut occuper, revendre ou louer le logement. Tableau 2 : Acheter L’intérêt d’acheter en viager est : - D’acquérir un bien immobilier à moindre coût. - De ne pas recourir à un emprunt bancaire. L’acheteur a généralement à sa charge l’impôt foncier et les réparations importantes. Il lui est fortement conseillé de passer par un notaire. Tableau 3 : Vendre L’intérêt de vendre en viager est : - De percevoir un revenu supplémentaire à vie. - De bénéficier d’abattements fiscaux entre 30 à 70% du montant de la rente. - D’avoir la possibilité de rester chez soi Le vendeur a généralement à sa charge la taxe d’habitation et les charges locatives. Il est obligatoire pour lui de passer par un notaire. Tableau 4 : Rente Le montant de la rente est fixé en fonction : - De l’âge du vendeur - Du type de viager - De la valeur du bien - Du montant du bouquet. Tableau 5 : Conditions Le contrat en viager prévoit plusieurs conditions : - Si le vendeur est mourant, la vente sera invalidée. - S’il décède dans les 20 jours, celle-ci est annulée. Le vendeur bénéficie de clauses : - pour conserver le bouquet en cas d’annulation de la vente - pour reprendre le logement en cas de rentes impayées. Dézoom Le viager immobilier peut être une solution gagnant-gagnant s’il est bien encadré et si vous vous renseignez à l’avance. Pour en savoir plus sur le viager immobilier, retrouvez toutes les infos sur ooreka.fr.