Témoignage d’une haïtienne travaillant sur LOGOS HOPE